Formation de la Grotte

Il y a environ 340 millions d’années, la roche calcaire dans lequel s’est creusée la Grotte s’est formée. A cette époque, la terre était bien différente de maintenant et la mer recouvrait notre région. Le calcaire s’est formé par l’accumulation lente en couches horizontales d’organismes marins (coraux, coquillages, squelettes d’êtres vivants).

Par la suite et sous l’effet de pression liée au déplacement des plaques tectoniques, ces dépôts émergent et forment des montagnes. La roche se fracture en fissures appelées diaclases.

Il y a 1 à 2 millions d’années, l’eau d’une rivière s’infiltre dans ces fissures. La conjonction de différents phénomènes (corrosion, abrasion voire effondrement) va lui permettre de creuser la roche. Les vides ainsi constitués forment les salles de la Grotte.

Actuellement, l’eau poursuit son action en fabriquant les concrétions qui habillent les parois des salles.

Concrétions

Les concrétions sont des dépôts de calcaire cristallisé laissés dans la grotte par l’écoulement des gouttes d’eau de pluie.

Ces cristaux arborent une couleur blanche lorsqu’ils sont composés exclusivement de calcaire. Ils peuvent se colorer en rouge, brun, gris, noir ou ocre selon les éléments qui s’y mélangent.

Ces dépôts peuvent prendre différentes formes :

Stalactite

Elle se forme au plafond et grandit de bas en haut.

Les plus jeunes sont nommées fistuleuses par les scientifiques ou macaronis dans le langage courant.

Stalagmite

Elle se forme sur le sol et grandit de bas en haut.

Colonne

Elle naît de la rencontre d’une stalactite et d’une stalagmite.

Draperie

Elle se forme le long des parois verticales et pend vers le bas. Elle a l’apparence d’un drapé ou de rideau.

Crémaillère

Draperie dont les bords ressemblent à des dents.

Gours

Ils se forment habituellement sur un sol en pente douce et sont constitués d’un ensemble de petits bassins de calcite disposés en escalier.