Son Histoire

1900 : Découverte de la Grotte

Incapable d’extraire seule son chien de la mauvaise posture où il s’est mis, sa jeune propriétaire part chercher de l’aide au village.

Sous la direction de M. Dubuisson, commissaire de police, plusieurs ouvriers aident l’un des leurs à descendre jusqu’au fond du trou où le chien est tombé. Sans lampe, c’est avec la faible lueur du jour qui filtre jusque-là que le sauveteur improvisé retrouve l’imprudent canidé.

L’histoire circule et attire l’attention d’un groupe de savants qui parcoure la Belgique à la recherche de cavités souterraines.

Grotte de Comblain Première Exploration Officielle
Grotte de Comblain Les Cavernes & Rivières souterraines de Belgique

23 mai 1902 : Première exploration officielle

Ernest Van den Broeck (spécialiste des eaux souterraines), Edmond Rahier (géologue) et Edouard Martel (explorateur français) sont des pionniers de la spéléologie. Accompagnés de M. Collard, un Comblennois, ils descendent avec une échelle de corde à la découverte du lieu.

Après le déblaiement des éboulis (troncs d’arbres, carcasses d’animaux) qui bloquent un premier puis un second passage, ils mettent à jour deux salles (Argentée & Mammouths).

Cette exploration est retranscrite dans l’ouvrage Les cavernes et les rivières souterraines de la Belgique paru en 1910.

1907 – 1925 : Explorations des Chercheurs de la Wallonie

En 1907, plusieurs spéléologues des Chercheurs de la Wallonie visitent la Grotte en se limitant aux salles précédemment visitées. L’expédition du 3 mai 1908 ne pousse pas plus loin les recherches.

Il faut attendre 1925 pour poursuivre les explorations. Le 14 mai, deux nouvelles salles (Nutons & Crèche) sont découvertes. Le 19 juillet, quatre salles (Échos, Cathédrale, Loups & Cascade) complètent la liste.

Grotte de Comblain Plan Vandebosch 1909
Grotte de Comblain Premiers visiteurs

1929 – 1971 : Première exploitation touristique

De 1925 à 1929, M. Auguste Bry (avant-dernier sur la photo) œuvre à rendre la Grotte visitable pour les touristes.

Il procède à l’élargissement de certains passages et fait placer des escaliers ainsi que des passerelles.

Le plus gros des travaux restera le percement de l’entrée artificielle et le dégagement du passage vers les trois dernières salles (Merveilleuse, Petit Lac & Mondmilch).

Le 15 août 1929, la Grotte ouvre enfin ses portes au public.

1971 – 1990 : Période noire

Fin 1971, au décès de M. Lucien Bry (fils d’Augustin), la Grotte entre dans une période noire.

En effet, l’exploitant de la Grotte de Remouchamps revendique la propriété du site au détriment des héritiers légaux. En 1975, un jugement du tribunal lui attribue les pleins pouvoirs. Les visites se raréfient et cessent définitivement en 1982. Le site est laissé à l’abandon et devient la proie de vandales.

La vente de 1988 à M. Michel Guillaume ne modifie en rien la situation.

Il faut attendre 1990 et le rachat par la Commune de Comblain-au-Pont pour voir cette sombre page se fermer.

Grotte de Comblain Propriétaire Lucien Bry
Grotte de Comblain Trou des Barbus GRSC

1990 à nos jours : Le Renouveau – Éco-tourisme

Après une remise en état, la Grotte s’ouvre à nouveau au public en avril 1994. L’asbl Les découvertes de Comblain (anciennement Découverte Géologique de Comblain et environs) assure la gestion éco-responsable du site.

Parallèlement, le Groupe de Recherches Spéléologiques de Comblain-au-Pont (GRSC) effectue de nouvelles prospections. Leurs travaux dans la Salle des Mammouths permettent d’accéder à trois vasques d’eau. Cette zone dénommée Trou des barbus est dangereuse et donc inaccessible au grand public.

Comments are closed.