La Vie sous Terre

La grotte abrite une faune riche et variée.

Cependant, celle-ci est fort discrète. Il est donc essentiel d’être très attentif pour avoir une chance de pouvoir l’observer.

Les chauves-souris sont ses représentantes les plus connues. Dès l’arrivée de la saison froide, elles se réfugient dans les milieux souterrains.

En effet, ceux-ci rassemblent toutes les conditions nécessaires à une bonne hibernation :

✔ Température constante et basse (10°)
✔ Taux d’humidité important (+/-80%)
✔ Calme absolu

Toute une série d’actions ont été mises en place pour assurer la gestion écologique du site.

Grâce à cette politique, le site a obtenu le classement en Cavité souterraine d’intérêt scientifique (2001) et accueille une population de chauves-souris sans cesse croissante.

Scoliopteryx libatrix

Scoliopteryx libatrix

Scoliopteryx libatrix

Stenophylax

Stenophylax

Stenophylax

Mété Menardi

Mété Menardi

Meta menardi

previous arrow
next arrow
Slider

D’autres animaux prennent également leur quartier dans la Grotte à cette période. C’est le cas notamment de certains papillons de nuit.

L’hiver n’est pas la seule saison propice à la venue d’insectes. Nombreuses sont les phryganes à venir y chercher le frais pendant les moments les plus chauds de l’année.

La venue de tous ces insectes va faire la joie de certaines espèces d’araignées qui ont également choisi de mener une vie souterraine.

Pour capturer cette source providentielle de nourriture, elles vont tisser leurs toiles parallèlement aux parois.

Au plafond, il est parfois possible d’observer leurs cocons qui prennent la forme de petites boules blanches.

L’eau présente dans la grotte accueille aussi de nombreux êtres vivants.

Le plus fréquemment observé est le niphargus. Ce petit crustacé est totalement adapté à la vie souterraine. Il est dépourvu de yeux et complètement dépigmenté.

Son métabolisme très lent lui permet de longues périodes de jeûne. Cela lui octroie une durée de vie largement supérieure à celle des crevettes de rivière (4 à 6 ans de plus).

Au total, les scientifiques ont dénombré plus de 80 espèces d’invertébrés dans la Grotte.

La possibilité d’en découvrir de nouvelles n’est pas exclue.

Comments are closed.